Une fois que vous avez fini de sculpter convenablement votre chef-d’œuvre, il vous faudra absolument cuire le produit. Bien évidemment, vous n’allez pas faire cuire votre poterie dans le four de votre cuisine, il faut choisir un matériel plus adapté. Un four à céramique représente ainsi l’accessoire le plus cher pour s’adonner pleinement à la sculpture. Il est donc tout à fait normal de faire le bon choix. J’ai donc décidé de faire cet article pour vous aider au mieux à choisir le four dont vous avez besoin.

Un choix en fonction de vos besoins

           Comme pour tout matériel couteux, le choix d’un four à céramique doit se faire en fonction de vos besoins. Est-ce que vous allez l’utiliser pour des faïences, du grès ou pour de la décoration sur émail cuit ? C’est la bonne question à se poser.

           En effet, le four et ses performances sont différents en fonction de ce que l’on souhaite y cuire. Le four à grès nécessite une plus grande puissance par rapport au four à faïence. Sachez donc identifier vos besoins afin de faire le meilleur choix possible.

Faire un choix en fonction du volume et de la consommation d’énergie

               Le volume du four est un critère important à prendre en compte dans le choix d’un four à céramique. Ce volume dépendra surtout de la production que vous allez faire. Si c’est pour une pratique en amateur, pour le plaisir, un four à volume moyen est raisonnable.

           Si en revanche c’est pour une production plus importante, je vous conseille d’investir dans un four capable d’enchaîner les cuissons et pouvant accueillir des pièces de différentes tailles. Il est vrai que vous ne ferez pas toujours les mêmes choses.

           En dernier point, il est tout à fait important de tenir compte de la consommation énergétique de votre four à céramique. Généralement, le four à gaz revient moins cher, mais le four électrique n’est pas non plus dénué d’avantages.