La tentation de se lancer dans des travaux de rénovation n’est pas forcément une bonne idée. Il est en tout cas nécessaire de s’assurer d’avoir bien pris toutes les précautions avant de repeindre son intérieur.

Il faut choisir la bonne peinture

Les gammes de peinture proposées sur le marché sont tellement vastes qu’il est important de choisir la bonne. Si certaines sont supposées être applicables en couche unique, il est bien rare que cela soit suffisant. Tout dépend notamment de la qualité du support et de son coloris de base. Quant à la quantité de produit à acheter, elle doit être calculée avec précision pour ne pas avoir à trouver des pots dont la teinte ne sera pas exactement similaire. Les prix et la composition des peintures sont, de plus, tellement variés qu’il est bien difficile de s’y retrouver. Ainsi, si les murs ont été peints à l’huile, l’acrylique n’accroche pas forcément.

peinture

La peinture doit être appliquée correctement

Le choix des outils fait également partie des contraintes à prendre en compte. Les pinceaux et les rouleaux sont des instruments incontournables, mais encore faut-il se munir d’une panoplie complète. Un recoin difficile d’accès et on peut être freiné dans l’opération. Les techniques d’application font appel à un savoir-faire que l’on acquière au fil du temps. Le plus complexe est de peindre un mur orienté en pleine lumière et sur lequel le moindre défaut restera visible. Il est aussi conseillé de bien lessiver les surfaces avant une nouvelle application, les plafonds étant la zone la plus ardue à peindre correctement. Par ailleurs, un escabeau est souvent à prévoir pour ne pas se retrouver dans des situations délicates au dernier moment.

peindre

Il faut protéger toutes les surfaces qui ne sont pas peintes

Avant de commencer toute réfection, il est indispensable de protéger l’ensemble des surfaces. Le déplacement des meubles est la première étape, ce qui n’est pas toujours facile. Il faut ensuite recouvrir avec des bâches plastifiées tout ce que vous ne souhaitez pas peindre. Pour ne pas endommager le sol, il est utile de penser aussi à sa protection. Idéalement, il est plus judicieux de retirer les prises et les portes. Enfin, le tour des fenêtres doit être également délimité avec du scotch afin de ne pas laisser de traces sur le pourtour des vitres. De plus, dans certains appartements anciens, il sera indispensable de décaper l’ancienne peinture et éventuellement de reboucher les imperfections avant toute application de peinture.

inconvenients peindre soi meme

Repeindre son intérieur prend du temps

Entre autres aspects négatifs, décider de repeindre seul son intérieur demande beaucoup de temps. En théorie, une peinture peut sécher en une heure, mais en réalité il faut penser au temps de séchage entre chaque couche. La préparation et le nettoyage sont également à prévoir, avant et après les travaux. Enfin, si on débute en peinture, il n’est pas inutile de prendre le temps de consulter des sites pour avoir des conseils. Mais, là encore, cela ne se fait pas en cinq minutes. Enfin, le désavantage d’une rénovation de ce type est la difficulté d’anticiper vraiment le temps que prendront les travaux. Rien de plus désagréable que de bloquer son lieu de vie pour une durée que l’on avait mal calculée.

Repeindre soi-même son intérieur peut rapidement présenter plus d’inconvénients que d’avantages.