Avant de commencer la sculpture, vous devez comprendre que la maitrise de la forme et de la couleur font tout. Il y a des personnes qui débutent, et qui n’ont aucune notion de ce qu’ils doivent faire ou non pour avoir un résultat acceptable. Ce n’est pas rare de voir que même ceux qui ne se considèrent plus comme des débutants accumulent encore les erreurs.

Dans cet article, je vais vous parler de l’importance de patiner votre sculpture. Parce que le rendu ne sera jamais le même en fonction de la couleur du matériau que vous allez travailler, je pense qu’il est indispensable de rappeler en quoi patiner va vous aider à obtenir le rendu que vous souhaitez.

Pourquoi patiner une sculpture ?

Commençons déjà par expliquer pourquoi il faut apprendre à patiner une sculpture. Selon moi, c’est le meilleur moyen de comprendre comme superposer les couleurs, sans oublier de jouer avec la transparence. C’est d’ailleurs un des procédés utilisés par les sculpteurs pour ajouter des notes plus ou moins sombres à l’intérieur de leurs œuvres.

Avant de patiner un travail que vous aimez, je vous conseille d’abord de vous exercer sur d’autres modèles. En effet, ce n’est pas garanti que le résultat soit à la hauteur de vos attentes. Le mieux est ainsi de faire des essais sur des modèles dont la couleur se rapproche de votre œuvre principale. C’est pour cette fin notamment que je conseille toujours de prévoir des échantillonnages.

Commencez avec de la cire

Une autre approche qui marche bien est de tenter les premiers essais sur de la cire. C’est tout simplement parce que patiner une sculpture en cire sera plus facile que de travailler directement sur une sculpture en grès.

Le matériau sera plus simple à prendre en main, et vous n’aurez pas besoin de plus que d’une cire pour chaussure pour faire vos essais.