Une œuvre d’art est une création faite par les mains d’un artiste dont le sujet présente ses pensées,ce qu’il conçoit à partir de son histoire personnelle et les expériences de vies qu’il a bien pu traverser. Mais l’art est aussi le résultat de sont état d’esprit et de sa culture.

Cette œuvre est donc le résultat d’un travail acharné qui se base principalement sur des points importants de son vécu personnel. Ce que j’aime le plus dans l’art, c’est que vous pouvez grâce à un simple objet percevoir les attentes et les intentions du créateur. C’est peut-être pour cela que l’on parle de « sens de l’œuvre »,car l’œuvre nous fait penser à une chose précise.

Vous savez que j’apprécie depuis toujours la peinture et les sculptures. D’ailleurs,cette passion me suit dans mon quotidien. Je me mets donc à jour régulièrement sur les nouveaux artistes en herbe qui méritent de faire parler d’eux. Et parmi ces grands artistes,je suis tombée en amour devant les œuvres excentriques de mademoiselle Marceline Lapouffe.

Qui est Marcelline Lapouffe ?

Si vous baignez dans l’art et dans tout ce qui s’en rapproche,je suis sûre que vous avez déjà entendu parler de cet artiste. En effet,Marcelline Lapouffe,une jeune artiste qui vit dans un univers excentrique commence progressivement à faire parler d’elle,même si elle vient de faire ses premiers pas dans le vaste monde qu’est l’art.

C’est grâce à une petite touche d’originalité et une idée bien trouvée qu’elle peut s’exprimer librement, tout en se cachant derrière un personnage qui s’amuse et qui l’aide a faire part au grand public. Sa manière de percevoir les choses concernent non seulement la vie,mais également l’humour et la fantaisie.

Ses premières créations se portent principalement sur des squelettes customisés. Mais chaque pièce représente un thème précis. Que ce soit pour mettre en valeur un concept lié grandement à la réflexion sur le mal (la gourmandise,la luxure,l’avarice,etc.) ou à l’inverse, un concept attaché à des notions de bonheur et de liberté,mais sur un support morbide. Quoi qu’il en soit, les associations qu’elle a réussi à créer sont loin d’être effrayantes.

Très colorés,avec une très grande touche de seconds degrés,les ossements qui sont toujours vivants et parfois même sympathiques aident l’auteur à exprimer ce qu’elle ressent. Le genre de chose qui ne peut pas se dire par des mots. Tout ce que je peux vous dire c’est que ces créations éveillent en moi toutes sortes de sensations. Les peintures de Marcelline Lapouffe tentent  de faire passer de vrais messages à son public.

Fan de squelette ? Ses créations sont faites pour vous

Alors que l’on pensait les squelettes catégorisés dans les rangs des objets has-been ou dédié uniquement aux gothiques,Marcelline nous prouve que ce n’est pas le cas. En effet,l’artiste a toujours été une très grande fan des squelettes. Selon elle,c’est le fond, le support de chaque homme. Qu’il soit noir,blanc,athée,chrétien,musulman,riche,pauvre,malin ou stupide. Tous les profils ont cet élément en commun. C’est donc pour cela qu’elle a eu l’idée d’opter pour cette structure fragile afin de faire passer des messages plus facilement et faire prendre conscience à tous les spectateurs que le squelette est de loin la plus belle pièce d’art de notre corps.

graffiti-1583685_1280

Des créations uniques et originales !

 Il faut donc arrêter de se fier aux idées reçues. La tête de mort et les squelettes ne sont pas dédiés uniquement aux rockeurs,aux grunges,aux gothiques ou autres. Car tout dépend en fait de la manière dont ils sont représentés. Ces éléments peuvent même être considérés comme des pièces chic et élégantes.

Ses œuvres sont donc principalement des sculptures,toutes liées aux ossements humains : à moto,assise sur un divan,installé confortablement sur une chaise,en train de jouer avec une guitare électrique,l’artiste nous présente toutes les positions et les situations ordinaires qui nous font prendre conscience que ce fameux squelette est en chacun de nous. Si l’on regardait cela d’un œil plus critique,on peut dire que ses œuvres nous montrent aussi que d’une certaine façon,la mort est toujours présente dans nos vies.

Même si ce symbole est relié à la mort,l’artiste a su les ramener à la vie grâce à l’utilisation de couleur très vive. Elles vous montrent que cela n’a vraiment rien de macabre et que la mort peut être moins dramatique que ce que vous ne pouvez penser.

Mais on y retrouve également des objets du quotidien parsemés de paillette : des armes,des appareils photo,des gâteaux,des radios,des cartes du monde,des instruments de musiques,des figurines de toutes les couleurs,des mobiliers de maison,etc. Ce qui m’a le plus étonné c’est que toutes les créations portent des noms uniques et originaux.

Des œuvres originales à prendre au second degré

Il est très difficile de ne pas tomber sous le charme des fruits de l’imagination des artistes contemporains. Leurs œuvres évoquent en nous des sensations diverses : la stupéfaction,la surprise,la tristesse,la prise de conscience.

Cette artiste monégasque avec son nom d’artiste très excentrique débute à peine dans ce domaine,mais elle a déjà su faire preuve de beaucoup de talent. Elle nous donne un nouveau regard sur la vie,une vision qui est sarcastique avec une bonne dose d’amusement. Mais ses sculptures fantaisistes qui mettent principalement en scène des squelettes dans la vie quotidienne sont toutefois à prendre au second degré. Car en plus d’être abstrait,ce sont des messages que l’artiste souhaite faire parvenir aux spectateurs.

Certes,vous pourrez penser,au premier abord,que les créations squelettiques ne valent pas le détour étant donné l’aspect totalement décalé de la chose,sauf que c’est le fruit d’une vraie recherche sur le monde qui nous entoure. Cette singularité lui permet de traiter un thème d’une manière originale et surtout au second degré grâce à l’association qu’elle fait entre les structures osseuses ainsi que le concept qu’elle souhaite symboliser.

Je vous explique un peu pour que vous puissiez bien comprendre : les customisations des squelettes sont en fait la présentation de la mort. De manière concrète,les squelettes symbolisent le support de tous les hommes,d’une manière conceptuelle avec des idées innovantes et inédites.

Mais comme je vous l’ai dit un peu plus haut,les œuvres de cette Monégasque ne tournent pas seulement sur les squelettes hauts en couleurs. Car la dernière conçoit aussi des œuvres aussi loufoques les unes que les autres. Et outre les paillettes,cescréations modernes ont aussi un point commun qui revient sans cesse : le symbole de l’oeil. C’est un peu curieux,je l’avoue. Mais comme toutes les autres œuvres d’art,cela a le mérite de vous pousser à la réflexion.

Selon moi,cette représentation est peut-être finalement, un clin d’œil que l’auteur apporte à la vie,une manière de la représenter sous d’autres facettes. En fait,de manière générale,les artistes dépeignent une vision bien originale du monde. Une facette que nous ne pouvons voir en tant que simples personnes. Pour preuve,regardez comme Marcelline Lapouffe représente le monde,les hommes,la vie.

C’est sur internet que j’ai fait la connaissance de cette femme talentueuse,toutefois,j’aimerai vraiment partir regarder en direct ses œuvres. Car vous le savez,c’est toujours bien différent de contempler l’art via les écrans de nos ordinateurs,téléphones et tablettes et d’aller le voir directement.

Si vous avez aimé lire cet article,pensez à lire celui-ci qui vous apprendra les bases pour devenir un artiste original !