Pour donner un coup de neuf à une pièce, il suffit parfois de peindre le plafond, bien évidemment si sa conception le permet. Mais pour réussir cette tâche, il est important de faire attention à différentes choses. Je vous propose donc aujourd’hui de voir avec moi comment réussir à peindre votre plafond correctement grâce à ces quelques astuces. Rassurez-vous, vous pouvez très bien le faire vous-même.

Avant tout, réunir le matériel nécessaire et préparer le support

           Je vous conseille avant toute chose de réunir dans la pièce à peindre l’ensemble du matériel dont vous pourriez avoir besoin. J’inclus dans cela les bâches de protection, bandes de masquages, pinceaux en tout genre et rouleau, escabeau, les gants de protection, la peinture ainsi que tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

           Le support doit être préparé convenablement avant la peinture. Les plafonds tâchés, salis doivent être nettoyés, je vous conseille d’utiliser une peinture spéciale pour ce genre de souci. Pour les plafonds fissurés et écaillés, il faut plus de travail.

Une sous-couche de peinture est nécessaire pour un plafond écaillé, les microfissures nécessitent d’être remplies ou une peinture spéciale plafond fissuré.

3 astuces pour peindre votre plafond

           Pour l’application de la peinture, ma première astuce est de commencer par les angles et les bords. Une brosse à rechampir vous sera très utile dans ce cas-là ainsi que les bandes de masquage pour protéger votre papier peint.

           Seconde astuce : peindre le reste du plafond en utilisant un rouleau, en allant dans le même sens pour la première couche puis dans le sens contraire pour la deuxième couche et ainsi de suite jusqu’à obtention du résultat recherché.

           Pour la dernière couche de votre peinture, l’astuce que je vous propose est de tirer le rouleau dans le sens de la lumière. C’est une chose que je considère très importante pour faire ressortir la couleur que vous avez choisie.